La musique facile

Bienvenue sur la musique facile

Written on 21 mai 2016   By   in lamusiquefacile


Bonjour, mon nom est Eric Libtal. En partant du principe que puis je faire de difficile avec un outil simple.Car à quoi bon se compliquer la vie.

J’ai inventé,il y a deux ans,une méthode de solfège. Ce site a pour but de vous la présenter.

Afin que vous puissiez vous faire une idée de mon travail.

La finalité étant la pratique facile de la musique. Et un meilleur apprentissage d’un instrument.La musique et les mathématiques étant le prolongement l ‘un de l’autre. Les chiffres deviennent alors audibles.C’est la spécificité de ce qui était dans l’ antiquité une science.La science et la spiritualité sont les deux visages d’ une même chose.

La musique serait à la portée du plus grand nombre. Et pas seulement un groupe de gens privilégiés.

A condition d’avoir le bon état d’esprit. Je me réserve le droit de publier ici toute nouvelle idée que je pourrait avoir.

En rapport avec la musique bien entendu. J’ai décidé pour être cohérent avec toutes mes inventions et découvertes, de faire figurer sur mes partitions, une notation avec les couleurs de l’ arc en ciel. Le chiffre correspondant à la note sera de la couleur voulue. Comme je l’ explique plus bas.

 

Petit aperçu de mon solfège :

 

IMG_0123 (1)


Pour voir les détails de mon solfège.Allez  sur mon histoire mes idées puis sur mon solfège.Bonne visite


Chante et compose : N’ayant pas pu,trouver un développeur.Voici les détails du logiciel dont j’ai eu l’idée.Le compositeur fredonne un air,dans un micro.Le micro envoie les signaux midi dans le logiciel d »édition de partitions.Qui les traduits en notes de musique.Puis édite la partition.Si ça peut donner des idées à un développeur.Qu’il ne se gêne pas.Une solution existe pourtant.Le logiciel s’appelle Imitone.C’est une interface midi,qui connectée à un autre logiciel. Comme un éditeur de partition,un séquenceur ou un instrument virtuel.Donne des choses très intéressantes.Il suffit de fredonner une mélodie pour avoir soit avoir la partition,soit un enregistrement ou sa musique brute avec un instrument virtuel.


Je rêve d’un monde dans lequel,la musique aurais perdu son coté commercial.Elle serais un outil permettant de partager de la joie et du bonheur entre nous.Les morceaux et les chansons se partageraient librement, sans que personne ne s’approprie quelque chose qui ne lui appartient pas.La transformation d’une oeuvre serais possible,dans le plus grand respect de l’originale.La véritable raison d’être de la musique se trouve là à mon avis.Elle ne serais utilisée que pour l’épanouissement personnel.Revenons à l’essentiel.Et rien d’autre.Il n’y a rien de mieux qu’un bon boeuf entre amis.Des artistes via internet transmettraient leurs créations aux autres,sans rien attendre en retour.Dans un grand élan d’amour et de solidarité.Pour le bien de la communauté.


Il existe différentes géométries,qui permettent en passant de l’une à l’autre.De résoudre différents problèmes.Et bien la musique,c’est la même chose.Il existe plusieurs façons de l’écrire.Donc,pourquoi les musiciens ne choisiraient pas le solfège qui leur convient le mieux.La musique à cette caractéristique de pouvoir s’adaptée à celui qui la joue.Il suffit d’ouvrir un peu son champ de vision.Et tout devient clair.                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Ma façon de faire qui prend en compte les principes suivant : Les touches blanches sont organisées d’après les nombres  premiers et les chakras du corps humain.Les sept planètes de l’alchimie.Les sept couleurs de l’arc en ciel: le rouge,le jaune,le vert,l’orange,le bleu,l’indigo et le violet, plus le blanc et le noire.Les fréquences exactes sont dans la gamme de Zarlino.Les sept archanges ou anges de la face.Les sept métaux classiques de l’alchimie : or,argent,mercure,plomb,fer,cuivre,étain.Les jours de la semaine.Si nous rajoutons les touches noires.Nous passons à douze.Douze pour les planètes de notre galaxie.Les signes et les constellations du zodiaque.La musique est semblable à l’esprit.Il y a le bien et le mal.Ainsi que le masculin et le féminin.Le  plus et le moins,en bref les opposés.Opposés qui sont en fait complémentaires.C’est à dire le yin et le yang. Je développerais tout ça dans un prochain article.


Nous sommes tous des créatifs.Et ce à différents niveaux.Nous avons tous un côté musicien,au font de nous.La musique peu s’exprimée de plusieurs manières.A travers les percussions corporelles ,  ou sur un coin de table.Il suffit que ça sorte.La musique est surtout un état d’esprit.Il faut l’ avoir dans la peau.Et c’est valable pour l’art en général.Que se soit la danse , la peinture ou autre.Il n’y a pas de limite.Dans tout ce que nous faisons ,il y a une part de création. Qui est plus ou moins grande. J »avais un professeur de dessin qui disait : » Je ne veux pas entendre dire, je ne sais pas dessiner. »Car même si nous ne sommes pas doués,mais avec de la pratique.Certaines choses sont à notre portée.Il ne faut pas se décourager.C’est la force de l’être humain.Ca raison d’être. A certains moments comme en musique, la technique ce met à notre porté, pour rentre les choses plus faciles. Et repousser les limites du possible.Bien à vous.


La musique est semblable à l’esprit humain.Il y a le bien, le mal.C’est à dire de bonnes et de mauvaises fréquences.C’est pour ça que les animaux ou certaines personnes peuvent se sentir agressés par certains sons.La féminité et la masculinité se retrouvent aussi.C’est le ying et le yang.Au moyen âge, l’église à supprimée le côté féminin.Tout n’était que rectitude et agressivité.Les compositeurs de musique classique,ont très vite rectifiés cela.La musique amputée d’une de ses composantes ne donne rien de bon. Allons plus loin,sur le piano, les touches noires représentent le malheur et les blanches le bonheur.


La musique est un langage.Et il se confond avec la parole pour ne faire plus qu’un.Car mous faisons de la musique sans même le savoir.Rien qu’en parlant.A l’origine était le verbe.A l’origine était le son.Les langues ont au niveau tonal, leurs propres particularités.Là aussi l’intensité que nous  mettons change tout.Donc pas de différences entre les deux.


Le clavier Symétrique :  il est né au dix septième siècle. Il s’agit d’une réorganisation du clavier traditionnel.Plus logique et plus simple à prendre en main.L’intégration des altérations ( les dièses et les bémols normalement en noir) est immédiate. Nous comprenons mieux comment tout se combine pour former un ensemble harmonieux à l’oreille.Trois gammes sont tout de suite disponibles et en parallèles. La gamme de do ( Les trois premières touches blanches de l’octave et les quatre touches jaunes ) La deuxième symbolisée par les touches blanches et la dernière par les touches noires et jaunes.A la fin  des intellectuels dont Rousseau et Diderot,ont criés au scandale et l’idée est tombé dans l’oubli. Elle réapparait aujourd’hui, heureusement.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 


Je suis pour une musique qui serait,tonale,atonale ou microtonale.Et qui ose le mélange des genres.Mais qui en aucun cas ne les met en opposition,ou en préfère un plus que les autres.J’ai clairement choisit de faire de la musique expérimentale.Pour ma plus grande joie.


Ma conscience s’ouvre au fur et à mesure que mes recherches avancent.Les techniques que j’ai crées, ont étés la base de mon travail d’investigation.Je doute même parfois, tellement c’est fantastique.Je ne cherche pas à convaincre,mais juste à vous permettre de vous poser des questions.


Voici une partition qui permet différentes notations.Il s’agit d’une grille à l’américaine.Chaque ligne à une case d’entrée.Elle contient toutes les informations sur la ligne à jouer.Les cases contiennent les mesures.Leurs dimensions correspondent au nombre de temps.Fini barres et doubles barres de mesure.L’originalité vient du fait que je maintien la portée.

 

 

 

Sur la base de cette grille.Laissez moi vous montrer, une autre écriture.Une octave contient douze touches.Faites leurs correspondre,  des chiffres de un à douze, dans l’ordre.Devant ces chiffres vous ajouter la désignation de l’octave.Et le tour est joué.Nous avons un nouveau modèle de grille américaine.De mon cru et donc inconnue à se jour.Idéale pour faire par exemple de la prise de notes.


J’ai fini par comprendre,que la musique est une suite, de soustractions et d’additions exactes.Sur le clavier du piano,  de gauche à droite, on additionne.Et de droite à gauche, on soustrait. En prenant la chose sous tout les angles possibles.On tombe sur cette conclusion .Il s’en dégage une manière originale de composer. Le logiciel imitone venant en complément.Avec un peu de réflexion. Maintenant, libre à chacun de choisir son approche. Je n’impose rien.


Comme pour toutes les ondes.Nous recevons la musique .Dans l’ensemble de notre corps.Elle influence même ,notre inconscient.En bien ou en mal.Une thérapie par le son ,est envisageable.Comme avec les couleurs.Un mélange dés deux est aussi possible.Dans l’univers tout est ondes,longeurs d’ondes,énergie et fréquences.